Journée d’étude “Que fait la ville de ses morts ?”

10h : Mot d’accueil et introduction 

Noa Schumacher, Karine Basset et Camille Mortelette (IUGA)

10h25 : Enjeux de la thématique pour la ville de Grenoble 

Lorraine Sperandio, Cheffe du service relations aux usagers (compte rendu)

10h45 : Session 1 “Morts en migration”

“(Re)chercher les traces, demander justice et vérité” (compte rendu)

Cristina Del Biaggio, géographe, PACTE, IUGA

“Recherche académique, activisme, éthique : étudier la question migratoire en Tunisie” (compte rendu)

Migration-control.info, Aya Koffi, Activistes anonymes

12h : Pause déjeuner 

13h30: Session 2 “Espaces et paysages funéraires”

Chasser les fantômes en regardant les plantes. Étudier la nature urbaine par les cimetières.(compte rendu) 

Louis Dall’aglio, géographe, EVS, ENS de Lyon

Cimetières et transition écologique : Regard sur un paysage funéraire alternatif en construction (compte rendu)

Marie Fruiquière, architecte, AMUP, ENSA Strasbourg

14h45 : Pause 

15h : Session 3 “Vivre avec ses morts”

Transformation des ambiances et cultures funéraires en France : actualités et prospectives (compte rendu

Pascaline Thiollière, architecte, AAU, ENSA Grenoble

Penser la place des morts en ville. Brefs apports socio-anthropologiques (compte rendu)

Martin Julier Coste, chercheur indépendant

16h15 : Mot de clôture



Citer ce billet
Noa Schumacher (2024, 23 février). Journée d’étude “Que fait la ville de ses morts ?” Coopérer : Grenoble-Sfax. Consulté le 28 mai 2024, à l’adresse https://doi.org/10.58079/vw6r

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search